C3RF Member Update - 23 August, 2019


Remarque! La version française suit un peu plus bas
Note! Let’s open up the election debate to all ideas. Consider joining this letter-writing campaign
The unravelling of Canadian “responsible government”

Recall the last C3RF update presented the possibility that “responsible government” in Canada, a government characterized by effective representation of citizen voters in the halls of political power, was being lost. This was seen to be the case as, more and more, elite and foreign agendas are given primacy over those of rank and file Canadians. The entities pushing these agendas included:

How fitting is it, then, to see the SNC-Lavalin scandal raise its ugly head even as the fall, federal election rapidly approaches?

The SNC-Lavalin affair and hidden agendas

The SNC-Lavalin debacle has now been brought back into sharp focus by the 14 August, 2019, “Trudeau II Report” issued by the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner. The Report was devastating as it documented the second time that Prime Minister Trudeau has contravened federal law – this time by using “his position of authority over Ms. Wilson‑Raybould to seek to influence, both directly and indirectly, her decision on whether she should overrule the Director of Public Prosecutions' decision not to invite SNC-Lavalin to enter into negotiations towards a remediation agreement”. The verdict was stunning and noted that efforts beneficial to SNC were orchestrated in concert with aid from some of the most powerful judicial authorities in the land.

Indeed, the “rule of law”, as called up in our own Charter’s preamble, seems to have been sidelined in a dedicated effort to serve the interests of a powerful corporation as “SNC‑Lavalin overwhelmingly stood to benefit from Ms. Wilson-Raybould's intervention”. This, rather than serving the interests of a Canadian public that has a reasonable expectation of seeing their “responsible government” operate in accordance with the “rule of law”. The Report paints a disturbing picture of political and judicial elites working in concert to pervert this sacred trust. A picture so disquieting that the RCMP have committed to “carefully reviewing” the facts associated with the case with a mind to laying criminal charges – truly unprecedented!

Searching for candidates with the “royal jelly”

As stated in these pages previously, the resurrection of “responsible government” in Canada will take the election of a new wave of political representatives. These representatives will require the “royal jelly” required to face down “powerful special interests and false narratives” including those proffered by their own political parties. The evidence that points to the need for these individuals to be able to withstand party pressure and “whipping” on behalf of their constituents is everywhere and includes:

C3RF questionnaire initiative and results to date

In order to better assess the ability of individual candidates in your riding to meet such a high bar, C3RF offered four questions that you might ask of them. These questions are designed to ascertain the commitment of your potential political representative to withstand the pressures exerted by political correctness, Party politics, special interest groups and unconstrained judicial activists and to operate in your best interest – an interest that places individual rights and freedoms above those of loud, “identifiable groups” and foreign agendas. These questions were:

  • are you amenable to the use of the Charter’s “notwithstanding clause” to protect federal legislation that offers an advantage to individual rights over and above those of any collective?

  • are you prepared to move against and propose the repeal of federal legislation aimed at appeasing politically correct narratives that are both unfounded and at odds with the preservation of individual rights as guaranteed by the Charter?

  • are you prepared to resist voting in accordance with the Party “whip” when that vote would diminish the individual rights of your constituents or contravene their known interests on a given matter? and

  • are you amenable to reviewing in-place, international agreements that Canada is signatory to with a mind to ensuring they are congruent with Canada’s national interests – including the preservation of individual rights?

Once again, it is requested that you email these questions to political candidates in your riding. They are listed on this website and a quick google search should reveal an email address that you can use to reach each one of them. Again, send a copy of the responses you receive to russ.cooper@canadiancitizens.org so that they might be compiled and further distributed for the benefit of others.

In the meantime, one response has already been received from Dr. Salim Mansur, the PPC candidate in the London North Centre riding. Mr. Mansur’s brave opposition to Islamist entryism in Canadian politics and globalism has been noted in past C3RF updates. It is no surprise, then, that he answered “emphatically yes!” to all four C3RF questions. His responses say much about his commitment to the primacy of individual rights and the willingness of the PPC organization to see them come to the fore.

Thank you for your continued support

Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. It is truly unfortunate that such efforts are required but the fact remains, these rights and freedoms are coming under increasing attack from all quarters including our own legislative, judicial, media, academic and security authorities. Please know that the funds you so generously donate go directly into campaigning, events, bookkeeping, technology costs and legal advice. When these basic services are met, we use excess funding to assist other groups in advancing the cause of Canadian individual rights within a strong and free Canada. We also contribute to related legal proceedings and charitable activities when able. If you missed the call, click here to support C3RF today. And while you're considering making a difference, please follow C3RF on on Twitter, on Facebook and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also join our Twitter feed here.

Major Russ Cooper (Ret'd)

Co-Chair C3RF

Version française

Note ! Ouvrons le débat électoral à toutes les idées. Envisagez de vous joindre à cette campagne d'envoi de lettres
L'effritement du " gouvernement responsable " canadien

Rappelons que la dernière mise à jour du C3RF présentait la possibilité que le "gouvernement responsable" au Canada, un gouvernement caractérisé par une représentation efficace des électeurs citoyens dans les couloirs du pouvoir politique, soit perdu. L’impression que ce que les valeurs et idées des élites et de l’étranger prennent de plus en plus le pas sur celles des Canadiens ordinaires est fondée.

Les instances à l'origine de ces agendas incluent :

Alors, à quel point est-il approprié de voir le scandale SNC-Lavalin se dresser alors que l'automne arrive et que l'élection fédérale approche à grands pas?

L'affaire SNC-Lavalin et les intentions cachées

La débâcle de SNC-Lavalin a été remise au centre de l'attention par le "Rapport Trudeau II" publié par le Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique le 14 août 2019. Le rapport était dévastateur puisqu'il documentait, pour la deuxième fois, que le premier ministre Trudeau contrevenait à la loi fédérale - cette fois en utilisant "son poste d'autorité sur Mme Wilson Raybould pour tenter d'influencer, directement et indirectement, sa décision d'annuler ou non la décision du directeur des poursuites pénales de ne pas inviter SNC-Lavalin à entamer des négociations pour une entente de restauration". Le verdict a été stupéfiant et a noté que les efforts en faveur de SNC ont été orchestrés de concert avec l'aide de certaines des autorités judiciaires les plus puissantes du pays.

En effet, la "primauté du droit", invoquée dans le préambule de notre propre Charte, semble avoir été mise de côté dans un effort visant à servir les intérêts d'une société puissante, car "SNC Lavalin était prête à bénéficier de l'intervention de Mme Wilson-Raybould de façon massive". Plutôt que de servir les intérêts d'un public canadien qui s'attend raisonnablement à ce que son "gouvernement responsable" fonctionne conformément à la "règle de droit", le rapport brosse un tableau inquiétant des élites politiques et judiciaires qui travaillent de concert pour pervertir cette confiance sacrée. Une situation si inquiétante que la GRC s'est engagée à "examiner attentivement" les faits associés à l'affaire en vue de porter des accusations criminelles - vraiment sans précédent!
Recherche de candidats dotés de "gelée royale".

Comme nous l'avons déjà dit dans ces pages, la résurrection du "gouvernement responsable" au Canada se traduira par l'élection d'une nouvelle vague de représentants politiques. Ces représentants auront besoin de la "gelée royale" nécessaire pour faire face aux "intérêts spéciaux puissants et aux faux récits", y compris ceux présentés par leurs propres partis politiques. La nécessité pour ces personnes de résister à la pression et de se soumettre à la volonté des électeurs est omniprésente:

L’Initiative C3RF en matière de questionnaire et résultats obtenus à ce jour

Afin de mieux évaluer la capacité des candidats de votre circonscription à répondre à une telle demande, le C3RF a proposé quatre questions que vous pourriez leur poser. Ces questions visent à vérifier l'engagement de votre représentant politique potentiel à résister aux pressions exercées par le politiquement correct, la politique du Parti, les groupes d'intérêts spéciaux et les activistes judiciaires sans contrainte et à agir dans votre meilleur intérêt - un intérêt qui place les droits et libertés individuels avant ceux des "groupes identifiables" et des programmes étrangers. Ces questions étaient:

  • êtes-vous prêt à utiliser la "clause dérogatoire" de la Charte pour protéger une loi fédérale qui offre un avantage aux droits individuels par rapport aux "droits collectifs"?

  • êtes-vous prêt à vous opposer et à proposer l'abrogation d'une loi fédérale visant à apaiser les discours politiquement corrects qui sont à la fois non fondés et contraires à la préservation des droits individuels garantis par la Charte?

  • êtes-vous prêt à résister à un vote conforme au "whip" du Parti lorsque ce vote diminuerait les droits individuels de vos électeurs ou irait à l'encontre de leurs intérêts connus sur une question donnée?

  • êtes-vous disposé à examiner les accords internationaux que le Canada a signés avec l'intention de veiller à ce qu'ils soient conformes aux intérêts nationaux du Canada - y compris la préservation des droits individuels?

Encore une fois, nous vous demandons d'envoyer ces questions par courriel aux candidats de votre circonscription. Ils sont répertoriés sur ce site Web et une recherche rapide dans Google devrait révéler une adresse courriel que vous pouvez utiliser pour joindre chacun d'entre eux. Encore une fois, envoyez une copie des réponses que vous recevez à russ.cooper@canadiancitizens.org afin qu'elles puissent être compilées et distribuées à d'autres.

​​Entre-temps, une réponse a déjà été reçue du Dr Salim Mansur, candidat du CPMP dans la circonscription de London-Centre-Nord. L'opposition courageuse de M. Mansur à l'entrisme islamiste dans la politique canadienne et au mondialisme a été soulignée dans les mises à jour antérieures du C3RF. Il n'est donc pas surprenant qu'il ait répondu "oui" avec emphase aux quatre questions du C3RF. Ses réponses en disent long sur son engagement envers la primauté des droits individuels et sur la volonté de l'organisation du CPMP de les voir se manifester.

Merci pour votre soutien continu

Votre soutien fait toute la différence dans la capacité de C3RF à éduquer, défendre et agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Il est vraiment regrettable que de tels efforts soient nécessaires, mais il n'en demeure pas moins que ces droits et libertés sont de plus en plus attaqués de toutes parts, y compris par nos propres autorités législatives, judiciaires, médiatiques, universitaires et sécuritaires. Sachez que les fonds que vous donnez si généreusement vont directement aux campagnes, aux événements, à la tenue de livres, aux coûts de la technologie et aux conseils juridiques. Lorsque ces services de base sont assurés, nous utilisons les fonds excédentaires pour aider d'autres groupes à faire avancer la cause des droits individuels des Canadiens dans un Canada fort et libre. Nous contribuons également à des procédures judiciaires et à des activités de bienfaisance connexes lorsque cela est possible. Si vous avez manqué l'appel, cliquez ici pour soutenir C3RF aujourd'hui.

Et pendant que vous songez à faire une différence, suivez C3RF sur Twitter, sur Facebook et sur notre site Web et partagez avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste sur la lutte continue pour les droits garantis par la Charte au Canada. Vous pouvez également vous abonner à notre fil Twitter ici.

Major Russ Cooper (retraite)

Coprésident C3RF

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags

© 2019 by Canadian Citizens For Charter Rights And Freedoms, a Mozuud Freedom Foundation project.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon