C3RF Member Update - 06 Sep, 2019


Remarque! La version française suit un peu plus bas
Note! Consider signing this petition to open up the election debates to differing policy prescriptions
Note! Download and present the “pledge to defeat Islamic entryism” to political door-knockers

Hong Kong and an impending "Chinese Spring"?

It is amazing to consider that the Hong Kong, anti-extradition protests continue apace even after five months of marches and demonstrations. More than this, what began as a call to retract a law aimed at extraditing criminally charged Hong Kongese to the mainland has morphed into a much wider concern. A concern over the diminishment of individual rights and freedoms and the “rule of law”. The people of Hong Kong have certainly drawn a line in the sand. They insist on the maintenance of the “one country, two systems” arrangement that has allowed them to thrive within a federated Chinese entity. Canada needs to pay close attention to the happenings of this far-away city as it is home to 300,000 Canadian ex-pats – all eligible for unimpeded and mass access to Canada. In addition, they should note that it is just not the people of Hong Kong that are undergoing a transition from individual rights and the “rule of law” – Canadians have the exact same problem as their own meddlesome government moves to rule by fiat over a splintered community of self-serving collectives.

As for the Chinese overlords of the Hong Kongese, they could be justified in worrying about the spread of Hong Kong unrest into the mainland proper. After all, it is now coming to light that mainland Chinese residents have joined their Hong Kong neighbours in protesting the excesses of the Chinese Communist Party. This is an incredibly dangerous venture for these mainland demonstrators as their own government has no qualms about suppressing such activities - real or imagined. This is the government, for instance, that has put one million minority Muslims into “prison camps” to ally fears of “terrorism”. They would most certainly deal harshly with those participating outside of the mainland in protests aimed at the Chinese government. The threat of strong reprisals, combined with the support of the majority of Chinese who fear rocking the boat would jeopardize the economic gains of the last several decades, likely precludes the possibility that a “Chinese Spring” is in the offing. One wonders though, in a Canada characterized by increased pressure on fundamental rights and the “rule of law”, could Canadians be on a path to initiating a “Canadian Spring”?

An impending "Canadian Spring"?

Canadians can be forgiven for wanting to initiate a “Canadian Spring”. After all, the diminishment of their fundamental individual rights, as guaranteed by the Charter, has been precipitous as has their access to “equality before the law” under a “rule of law” governance system. It could be said that their birthright of “responsible government”, hard won by generations past and present, is evaporating before their eyes. As evidence, consider the following developments that have occurred over the course of the last few years:

And then there's the courts

This list is not all-inclusive and includes none of the “rule of law” contraventions that stand to corrupt the day-to-day business of the government even as it destroys the public’s confidence in such undertakings. Prime among these are the breaches noted in the Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s “Trudeau Report II”. This report documented interference in the nation’s judicial system at the highest levels.

As well, the list does not annotate the part that Canada’s courts have played in creating the conditions for a “Canadian Spring”. The courts of the land have been busy “balancing off” individual rights in favour of those claimed by “identifiable groups” so that the sensibilities of the latter might be soothed. Such was the case in the 2013 Supreme Court of Canada decision that ruled the “truth was not a defence” in non-criminal cases when it came to individual Canadians offending “identifiable groups” with factual truths. In another instance, the same court ruled that institutions of learning could not codify codes of behaviour that offended these same groups – even if these groups had other options available to them that were capable of providing all parties with win-win outcomes.

“Canadian Spring” you say, what about Canadian “summer”, “fall” and “winter” as well? What to do?

Without doubt, it is past time to initiate a “Canadian Spring” in the great white north. It can begin with the federal election of 2019 and it will need Canadians of good faith to investigate their candidate representatives to see which will prioritize their fundamental and individual Charter Rights above those of collectives who assume the mantle of victimhood – regardless of Party affiliation. This investigation will be assisted by asking these potential representatives four questions designed to suss out their dedication to being yourvoice in parliament. These questions, and a related “Pledge” committing your rep to push back against “entryism”, are found here and here respectively. Inform yourself and vote wisely. Keep in mind that there are more than just the tired old, establishment parties vying for your vote. Two of these come in the form of the People’s Party of Canada (PPC) and the Christian Heritage Party (CHP) – both of which aim to solve problems in the real world rather than those made up by virtue-signalling talking heads.

Thanks for your continued support
Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. It is truly unfortunate that such efforts are required but the fact remains, these rights and freedoms are coming under increasing attack from all quarters including our own legislative, judicial, media, academic and security authorities. Please know that the funds you so generously donate go directly into campaigning, events, bookkeeping, technology costs and legal advice. When these basic services are met, we use excess funding to assist other groups in advancing the cause of Canadian individual rights within a strong and free Canada. We also contribute to related legal proceedings and charitable activities when able. If you missed the call, click here to support C3RF today!

And while you're considering making a difference, please follow C3RF on Twitter, on Facebook and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also join our Twitter feed here.

Major Russ Cooper (Ret’d)

Co-Chair C3RF

Version française

Prenez note ! Campagne d'envoi de lettres ci-dessous

Prenez note! Envisagez de signer cette pétition pour ouvrir les débats électoraux à des prescriptions politiques différentes.
Prenez note! Télécharger et présenter la "promesse de vaincre l'entrisme islamique" aux porte-parole politiques.

Hong Kong et un "printemps chinois" imminent ?

Il est étonnant de constater que les manifestations contre la loi sur l’extradition à Hong Kong se poursuivent à un rythme effréné, même après cinq mois de marches et de manifestations. Plus encore, ce qui a commencé par un appel au retrait d'une loi visant à extrader les Hongkongais accusés d'infractions pénales vers le continent s'est transformé en une préoccupation beaucoup plus large. Une préoccupation quant à la diminution des droits et libertés individuels et de la "primauté du droit". Les habitants de Hong Kong ont établi un précéent. Ils insistent sur le maintien de l'arrangement "un pays, deux systèmes" qui leur a permis de prospérer au sein d'une entité chinoise fédérée. Le Canada doit porter une attention particulière aux événements qui se déroulent dans cette ville éloignée, car elle abrite 300 000 expatriés canadiens - tous admissibles à un accès massif et sans entrave au Canada. De plus, ils devraient noter que ce n'est tout simplement pas le peuple de Hong Kong qui vit une transition entre les droits individuels et la "primauté du droit" - les Canadiens ont exactement le même problème que leur propre gouvernement qui s'immisce dans les affaires d'une communauté fragmentée de groupes d’intérêts collectifs égoïstes qui gouvernent par décret.

Quant aux seigneurs chinois des Hongkongais, ils pourraient être justifiés de s'inquiéter de la propagation des troubles à Hong Kong sur le continent. Après tout, il apparaît aujourd'hui que les résidents de la Chine continentale se sont joints à leurs voisins de Hong Kong pour protester contre les excès du Parti communiste chinois. C'est une entreprise extrêmement dangereuse pour ces manifestants du continent, car leur propre gouvernement n'hésite pas à réprimer de telles activités, réelles ou imaginaires. C'est le gouvernement, par exemple, qui a mis un million de musulmans minoritaires dans des "camps de prisonniers" au nom de la peur la peur du "terrorisme". Ils traiteraient très certainement durement ceux qui participent en dehors du continent à des manifestations contre le gouvernement chinois. La menace de fortes représailles, conjuguée à l'appui de la majorité des Chinois qui craignent de secouer le bateau compromettrait les gains économiques des dernières décennies, exclut probablement la possibilité qu'un "printemps chinois" soit en vue. On se demande cependant si, dans un Canada caractérisé par une pression accrue sur les droits fondamentaux et la " primauté du droit ", les Canadiens pourraient être en voie d'amorcer un "printemps canadien"?

An impending "Canadian Spring"?

On peut comprendre les Canadiens s’ils initient un "printemps canadien". Après tout, la diminution de leurs droits individuels fondamentaux, tels que garantis par la Charte, a été précipitée, tout comme leur accès à l'"égalité devant la loi" dans le cadre d'un système de gouvernance "d'État de droit". On pourrait dire que leur droit inné à un "gouvernement responsable", durement acquis par les générations passées et présentes, s'évapore sous leurs yeux. En guise de preuve, considérons les développements suivants qui se sont produits au cours des dernières années:

Et puis il y a les tribunaux

Cette liste n'est pas exhaustive et ne comprend aucune des entraves à la "primauté du droit" qui sont susceptibles de corrompre les affaires courantes du gouvernement, même si elles détruisent la confiance du public dans de telles entreprises. Au premier rang de ces manquements, mentionnons les manquements signalés dans le "Rapport Trudeau II" de la commissaire aux conflits d'intérêts et à l'éthique. Ce rapport documente l'ingérence dans le système judiciaire du pays aux plus hauts niveaux.

De plus, la liste n'annote pas le rôle que les tribunaux canadiens ont joué dans la création des conditions d'un "printemps canadien". Les tribunaux du pays se sont efforcés de "concilier" les droits individuels en faveur de ceux revendiqués par des "groupes identifiables" afin d'apaiser la sensibilité de ces derniers. Ce fut le cas dans la décision de la Cour suprême du Canada de 2013 qui a statué que la "vérité ne constituait pas une défense" dans les affaires non criminelles lorsqu'il s'agissait de Canadiens individuels qui commettaient des infractions contre des "groupes identifiables" avec des vérités de fait. Dans un autre cas, le même tribunal a statué que les établissements d'enseignement ne pouvaient pas codifier les codes de conduite qui offensaient ces mêmes groupes - même si ces groupes avaient d'autres options à leur disposition qui pouvaient offrir à toutes les parties des résultats gagnant-gagnant.

"Qu'en est-il de l'"été", de l'"automne" et de l'"hiver" canadiens, dites-vous ? Que faire?

Le temps est sans doute venu d'initier un "printemps canadien" dans le Grand Nord blanc. Elle peut commencer avec l'élection fédérale de 2019 et il faudra que les Canadiens de bonne foi enquêtent auprès des représentants de leurs candidats pour déterminer lesquels accorderont la priorité à leurs droits fondamentaux et individuels garantis par la Charte par rapport à ceux des collectifs qui assument le rôle de victimes - peu importe leur affiliation politique. Cette enquête sera facilitée en posant à ces représentants potentiels quatre questions destinées à confirmer leur volonté d'être votre porte-parole au Parlement. Ces questions, ainsi qu'un "Engagement" connexe engageant votre représentant à repousser l'"entrisme", se trouve ici et ici respectivement. Informez-vous et votez judicieusement. Gardez à l'esprit qu'il n'y a pas que les partis vieux et fatigués p de l'establishment qui se disputent votre vote. Deux d'entre eux sont le Parti populaire du Canada (PPC) et le Parti de l'héritage chrétien (CHP), qui visent tous deux à résoudre des problèmes dans le monde réel plutôt que ceux que posent les mêmes têtes qui se drapent de vertu.

Merci pour votre soutien continu
Votre soutien fait toute la différence et permet à C3RF d’éduquer, de défendre et d’agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Il est vraiment regrettable que de tels efforts soient nécessaires, mais il n'en demeure pas moins que ces droits et libertés sont de plus en plus attaqués de toutes parts, y compris par nos propres autorités législatives, judiciaires, médiatiques, universitaires et de sécurité. Sachez que les fonds que vous donnez si généreusement vont directement aux campagnes, aux événements, à la tenue de livres, aux coûts de la technologie et aux conseils juridiques. Lorsque ces services de base sont assurés, nous utilisons les fonds excédentaires pour aider d'autres groupes à faire avancer la cause des droits individuels des Canadiens dans un Canada fort et libre. Nous contribuons également à des procédures judiciaires et à des activités de bienfaisance connexes lorsque cela est possible. Si vous avez manqué l'appel, cliquez ici pour soutenir C3RF aujourd'hui!
Et pendant que vous songez faire une différence, suivez C3RF sur Twitter, sur Facebook et sur notre site Web et partagez avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste sur la lutte continue pour les droits garantis par la Charte au Canada. Vous pouvez également vous abonner à notre fil Twitter ici.

Major Russ Cooper (retraité)

Coprésident C3RF

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags

© 2019 by Canadian Citizens For Charter Rights And Freedoms, a Mozuud Freedom Foundation project.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon