C3RF Member Update - 18 Oct, 2019


Remarque! La version française suit un peu plus bas
Note! Court sidesteps free speech Charter guarantee, dismisses Ottawa Public Library case
Commentary! Special report from Doğan Akman: Political parties must commit to stopping barbaric practices
Is Canada back? And travelling up a smelly creek without a paddle?

One can be forgiven for wondering just what Prime Minister Trudeau meant when he said “Canada’s back”. He made the statement shortly after winning the 2015 federal election. Did he mean the Canada before the Harper era of 2006 to 2015? The one that saw the amassing of a debilitating national debt under the stewardship of his father and then Progressive Conservative Prime Minister Brian Mulroney? Did he mean the Canada of 1994 when the country was on the verge of becoming Greece with no one wanting to buy our “third world“ bonds so that we might float our debt? It was a tough time for Canada and the nation had to cut program spending at a breakneck pace to fight its way out of it. The fact that Trudeau is returning us to those days can be seen in his failure to balance the budget in the last year of his current term. Add to this a platform promise to accumulate nearly $100 billion of deficits over the next four years, if he wins another mandate, and he appears to be paddling fast up a creek named “financial disaster”.

Problem is, it's a four-person canoe

One leader paddling up the creek into “financial disaster” is bad enough. Problem is, the canoe has a contingent of four working in apparent harmony to secure the goal of national impoverishment. Trudeau is most certainly lead paddler but consider the following:

All this to say, these leaders may be tickling our ears with their stories of free money but they fail the truth test when it comes to the inevitable outcome. Canoes do not fare well in tumultuous financial seas. It would be wiser, and much less risky, to join the two-man canoe headed in the opposite direction. This canoe is manned by Max Bernier and Rod Taylor, leaders of the People’s Party of Canada and the Christian Heritage Party respectively, and it is committed to balancing the books in the very near term.

What have the election campaigns of 2019 missed?

In the meantime and outside of financial considerations, the very real diminishment of personal freedoms, the threat posed by “climate change” to national unity, the loss of sovereign control over immigration policies due to globalism and the security threat posed by Islamism and “entryism” all go undebated. Indeed, to raise a point of order on any of these topics risks blistering attacks on the character of the wretched questioner. He or she can expect to be pilloried with invectives like “bigot, “denier”, “racist” and/ or “Islamophobe” with no right to a defence. One wonders, how do our canoe teams fare in these out-of-bounds subject areas?

Meanwhile, the two-man crew of the canoe headed in the opposite direction is on record as; allowing party members to express controversial comments or opinions, calling for support of Canada’s oil and gas sector and the re-alignment of equalization programs, breaking away from the Compact on Migration and reinforcing Canadian values of personal freedom and equality before the law – in opposition to concepts like Sharia Law. Clearly, the two-man crew is headed for a place that was treasured by Canadians past and stands to benefit the lives of your children and grandchildren in the future.

Four or two-man canoe, whatever your decision please exercise your democratic right and vote!

Thank you for your continued support

Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. It is truly unfortunate that such efforts are required but the fact remains, these rights and freedoms are coming under increasing attack from all quarters including our own legislative, judicial, media, academic and security authorities. Please know that the funds you so generously donate go directly into campaigning, events, bookkeeping, technology costs and legal advice. When these basic services are met, we use excess funding to assist other groups in advancing the cause of Canadian individual rights within a strong and free Canada. We also contribute to related legal proceedings and charitable activities when able. If you missed the call, click here to support C3RF today. And while you're considering making a difference, please follow C3RF on on Twitter, on Facebook and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also join our Twitter feed here.

Major Russ Cooper (Ret'd)

Co-Chair C3RF

Version française

Remarque! La Cour s'abstient de garantir la liberté d'expression garantie par la Charte et rejette l'affaire de la Bibliothèque publique d'Ottawa
Commentaire! Rapport spécial de Doğan Akman: les partis politiques doivent s'engager à mettre fin aux pratiques barbares
Le Canada est-il de retour? Et traverse-t-il un ruisseau puant sans pagaie?

On peut se demander ce que le premier ministre Trudeau voulait dire lorsqu'il a dit: "Le Canada est de retour". Il a fait cette déclaration peu après avoir remporté les élections fédérales de 2015. Parlait-il du Canada d’avant l'ère Harper, de 2006 à 2015? Celui qui a vu l'accumulation d'une dette nationale débilitante sous la direction de son père ainsi que sous le premier ministre progressiste-conservateur Brian Mulroney? Parlait-il du Canada de 1994, alors que le pays était sur le point de devenir la Grèce sans que personne ne veuille acheter nos obligations du "tiers monde" pour que nous puissions émettre notre dette? C'était une période difficile pour le Canada et le pays a dû réduire ses dépenses de programmes à un rythme effréné pour s'en sortir. Le fait que Trudeau nous ramène à l'époque se traduit par son incapacité à équilibrer le budget au cours de la dernière année de son mandat actuel. Ajoutez à cela la promesse d'accumuler près de 100 milliards de dollars de déficits au cours des quatre prochaines années, s'il obtient un autre mandat, et il semble pagayer rapidement dans un ruisseau que nous pourrions baptiser "catastrophe financière".

Un canoë pour quatre personnes

Un chef de file qui remonte le ruisseau vers un "désastre financier", c'est déjà assez mauvais. Le problème, c'est que le canot est composé d’un contingent de quatre personnes qui travaillent en harmonie apparente pour atteindre l'objectif d'appauvrissement national. Trudeau est certainement un pagayeur en chef, mais considérez ce qui suit:

Tout cela pour dire que ces dirigeants nous chatouillent peut-être les oreilles avec leurs histoires d'argent gratuit, mais ils échouent au test de la vérité lorsqu'il s'agit du résultat inévitable. Les canoës ne s'en sortent pas bien dans les mers financières tumultueuses. Il serait plus sage, et beaucoup moins risqué, de se joindre au canot biplace qui se dirige dans la direction opposée. Max Bernier et Rod Taylor, respectivement chefs du Parti Populaire du Canada et du Parti de l'Héritage Chrétien, sont les gardiens de ce canot, qui s'est engagé à équilibrer les comptes à très court terme.

Qu'ont manqué les campagnes électorales de 2019?

En attendant et en dehors des considérations financières, l'affaiblissement très réel des libertés individuelles, la menace que représentent les "changements climatiques" pour l'unité nationale, la perte du contrôle souverain des politiques d'immigration en raison de la mondialisation et la menace sécuritaire que représentent l'islamisme et l'"entrisme" ne font pas l'objet de débats. En fait, invoquer les règles du jeu sur l'un ou l'autre de ces sujets risque d'ébranler le caractère de la misérable personne qui a posé la question. Il ou elle peut s'attendre à être mis au pilori avec des invectives comme "bigot", "négationniste", "raciste" et/ou "islamophobe" sans possibilité de se défendre. On peut se demander comment nos équipes de canot s'en sortent dans ces domaines hors limites

Pendant ce temps, les deux membres de l'équipage du canot qui se dirigent dans la direction opposée ont permis aux membres du parti d'exprimer des commentaires ou des opinions controversés, demandant l'appui du secteur pétrolier et gazier canadien et le réalignement des programmes de péréquation, rompant avec le Pacte sur la migration et renforçant les valeurs canadiennes de liberté personnelle et d'égalité devant la loi - contrairement aux concepts comme la Charia. De toute évidence, l'équipe de deux hommes se dirige vers un endroit qui a été chéri par les Canadiens d'hier et qui sera bénéfique pour la vie de vos enfants et petits-enfants dans l'avenir.

En canot à quatre ou deux personnes, quelle que soit votre décision, veuillez exercer votre droit démocratique et voter!

Merci pour votre soutien continu

Votre soutien fait toute la différence dans la capacité de C3RF à éduquer, défendre et agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Il est vraiment regrettable que de tels efforts soient nécessaires, mais il n'en demeure pas moins que ces droits et libertés sont de plus en plus attaqués de toutes parts, y compris par nos propres autorités législatives, judiciaires, médiatiques, universitaires et sécuritaires. Sachez que les fonds que vous donnez si généreusement vont directement aux campagnes, aux événements, à la tenue de livres, aux coûts de la technologie et aux conseils juridiques. Lorsque ces services de base sont assurés, nous utilisons les fonds excédentaires pour aider d'autres groupes à faire avancer la cause des droits individuels des Canadiens dans un Canada fort et libre. Nous contribuons également à des procédures judiciaires et à des activités de bienfaisance connexes lorsque cela est possible. Si vous avez manqué l'appel, cliquez ici pour soutenir C3RF aujourd'hui.

Et pendant que vous songez à faire une différence, suivez C3RF sur Twitter, sur Facebook et sur notre site Web et partagez avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste sur la lutte continue pour les droits garantis par la Charte au Canada. Vous pouvez également vous abonner à notre fil Twitter ici.

Major Russ Cooper (retraite)

Coprésident C3RF

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags

© 2019 by Canadian Citizens For Charter Rights And Freedoms, a Mozuud Freedom Foundation project.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon