C3RF Member Update - 18 Sept, 2020


Remarque! La version française suit un peu plus bas

Note! “Throne Speech” letter-writing campaign samples below

Consider! The case of free speech warrior Daniel Bordman

The deposition phase of Daniel Bordman’s alleged defamation case began in earnest this past week. Recall that he finds himself on the wrong side of Erin O’Toole’s CPC leadership campaign and is being taken to task for criticizing the new Leader of the Opposition’s connections – connections as they relate to those of his former campaign manager. He is defending not just himself but his family as well as they have also been named by the suit. He is fighting deep pockets and could use some help. C3RF will be following this case closely and be providing updates if and when they become available.

Throne Speech letter writing challenge


It seems the call for the “silent majority” to become engaged in next week’s Throne Speech through a letter writing campaign has struck a chord. Many of you expressed an interest but were looking for some samples to kick start the creative writing process. Accordingly, I am dedicating this update to providing said samples in the hopes that you will use them, pick them apart and combine them, if you see fit, to make your own requests of your Member of Parliament. Recall that this is a particularly sensitive time in the history of our nation as the Throne Speech promises to strike off into a new direction towards a “resilient economy” – an economy free from the rich, resource-based industries that underpin our current, first world economic system.


The passage of the Throne Speech will signal a sea-change moment for the country as it will clear the way for a never-ending series of debilitating budget deficits along with a system of regulations and subsidies that will do away with our free market system. The Throne Speech must be defeated if we are to see the current government fall. Only then can we have an unfettered national debate on which way the country should go. Here are some sample letters designed to appeal to your Member of Parliament to vote the Thone Speech down, whether they be from the NDP, Liberal, Conservative or Bloc Québécois parties. As a reminder, here’s a link where you can find your MP’s email address.

Letter to a NDP Member of Parliament


Dear Your NDP MP


I am writing as one of your constituents to let you know that I am very worried about the upcoming federal Throne Speech. It is my understanding that the Liberal government will announce major new initiatives that have the power to change the nation’s economic prospects even as it buries the country in a never-ending cycle of deficit spending.


I realize that your party is considering supporting the Speech if it accommodates certain NDP program objectives such as childcare and EI enhancements. I beseech you, however, to vote against the Throne Speech and your own party if need be. My reasoning is simple, the government’s stated aim to “build back better” on the heels of the Covid-19 crisis and institute a new “resilient economy” stands to devastate our free market economy and “kill the goose that lays the golden egg”. This would be in contravention to the NDP’s longstanding history of doing the right and generous thing while keeping an eye on the economics.


I believe the party of Tommy Douglas, the party that gave Canada substance over ideology when it advanced bold ideas like public pensions and Medicare, is a pragmatic one that respects the balance sheet. This party represents the nurses, forestry employees and autoworkers who combine social conscience with fiscal conservatism. Unfortunately, the Liberal plan to grow a new “green” economy out of the Covid-19 pandemic is an affront to this inspired pragmatism as it comes at far too high a price. Additionally, it is based on policy prescriptions that have failed miserably in the recent past in both Ontario and Obama’s United States. These notions include those associated with renewable energy sources and guaranteed income schemes.


As for any worries about the Liberals passing the NDP on the left, please note that the current government is on course to ruining the economy and creating Western anxiety even as its use of identity politics sets Canadian against Canadian. Does the NDP Party want to be seen to be associated with any of these things? Let them pass!


Yours truly


Your name and town

Letter to a Liberal Member of Parliament


Dear Your Liberal MP


I am writing as one of your constituents to let you know that I am very worried about the upcoming federal Throne Speech. It is my understanding that the Liberal government will announce major new initiatives that have the power to change the nation’s economic prospects even as it buries the country in a never-ending cycle of deficit spending.


You have been a loyal Liberal Party member. You stood by silently as your ethically challenged leader moved to circumvent the independence of our judicial system and treated himself to perquisites offered by rich lobbyists. Now, however, it is time for you to recall the Member’s Codethat you signed onto when you became my elected representative. In accordance with the Code, you affirmed solemnly that you would be faithful and bear true Allegiance to Her Majesty Queen Elizabeth the Second.


In affirming this allegiance to the Queen, you swore to serve the sovereign of Canada and, as such, the people that she represents and the representative democracy that she rules over – not the Liberal Party of Canada! You are responsible to your constituents as a first priority and I now call upon that duty of care to request that you vote against the Throne Speech on my behalf. I make this request as your leader’s stated intention to use the Speech as a start point for “building back better” into a green future with a “resilient economy” is both reckless and far too costly.


The plan is reckless in that it moves the country away from its first world, resource-based economy to one that is underpinned by policy prescriptions that have demonstrably failed in the recent past. These failures have been seen to occur in the contexts of both Ontario and Obama’s United States and include notions associated with renewable energy sources and guaranteed income schemes. The energy costs will be truly astronomical as $50 billion in additional debt will be incurred in the first five years with undetermined deficits piling up on a year-by-year basis as far into the future as the eye can see. Tie this all in a bundle that will be managed by an ethically challenged leader and the recipe for disaster is complete. Please stop this madness before it gets started. Please vote against your party and against the Throne Speech that stands to put Canada on the path to serfdom.


Yours truly


Your name and town

Letter to a Conservative Member of Parliament


Dear Your Conservative MP


I am writing as one of your constituents to let you know that I am very worried about the upcoming federal Throne Speech. It is my understanding that the Liberal government will announce major new initiatives that have the power to change the nation’s economic prospects even as it buries the country in a never-ending cycle of deficit spending.


I understand that the Conservative Party stands four-square against the prospect of the Liberal Party’s green “new deal” and want you to know that you have my full support in voting against this reckless and far too costly initiative. It’s hard to understand how the government could so cavalierly discard our first world, resource-based economy and substitute one that is underpinned by policy prescriptions that have failed miserably in other jurisdictions – including Ontario and Obama’s United States. These notions include those associated with renewable energy sources and guaranteed income schemes.


In arguing against the Liberal concept of a “resilient economy”, It is noteworthy that the American experience has seen a 14% reduction in greenhouse gas emissions since 2005 through the application of advanced technological solutions within the fossil fuel domain. One wonders why the Liberals insist on moving away from technology-based solutions that would save our in-place energy industries to fully embrace unreliable “renewables”. Additionally, the biofuel sop that the Liberals offer Western farmers is fraught with the prospect of high food prices and even starvation.


Additionally, it’s not just Western alienation that the Liberal’s “resilient economy” stands to inflame but Western separation. A vote for the Throne Speech risks both a breakup of the country and the loss of Conservative Party support as Westerners look to other political entities to help them avoid the devastation that a new “resilient economy” will bring to their communities.


Yours truly


Your name and town

Letter to a Bloc Québécois Member of Parliament


I am writing as one of your constituents to let you know that I am very worried about the upcoming federal Throne Speech. It is my understanding that the Liberal government will announce major new initiatives that have the power to change the nation’s economic prospects even as it buries the country in a never-ending cycle of deficit spending.


Please know that I support the leader of the Bloc Québécois, Yves-Francois Blanchet, when he declared that he would bring a non-confidence vote to bear subsequent to the Throne Speech if Prime Minister Trudeau and his chief of staff, Katie Telford, did not resign. He is correct in asserting that the positions of trust that these individuals occupy demand they act in a principled fashion and with integrity. It is my hope that you will follow your leader and vote against the Throne Speech – even if by some miracle both Trudeau and Telford have left the scene.


I say this as the Throne Speech, according to the Prime Minister, will be all about, “Who’s got your back - who do you trust will support you and your families and your community through the coming months?”. Your Party should be very concerned by such pretentious pronouncements as they speak to an obvious drive to centralize all aspects of the new, proposed “resilient economy” into the hands of the federal government. Such massive centralization would be a direct threat to the independence of the French-Canadian people and operate in opposition to their voyageur spirit and desire to control their own destiny.


Combine this promised centralization with a demonstrated capacity of the Liberal Party to operate in its own self-interest and it’s easy to see Quebec losing control over its affairs. Seen in this light and even with the departure of Trudeau and Telford, the new “resilient economy” stands to strip Quebec of any free agency it might wish to employ on its own behalf. This, by itself, demands that the Throne Speech be denied so that all parts of the country might enjoin in a debate and have a say in where each goes next.


Yours truly


Your name and town

Thanks for your continued support

Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. It is truly unfortunate that such efforts are required but the fact remains, these rights and freedoms are coming under increasing attack from all quarters including our own legislative, judicial, media, academic and security authorities. Please know that the funds you so generously donate go directly into campaigning, events, bookkeeping, technology costs and legal advice. When these basic services are met, we use excess funding to assist other groups in advancing the cause of Canadian individual rights within a strong and free Canada. We also contribute to related legal proceedings and charitable activities when able. If you missed the call, click here to support C3RF today.

And while you're considering making making a difference, please follow C3RF on Twitter, on Facebook and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also join our Twitter feed here.

Major Russ Cooper (Ret’d)

President and CEO, C3RF



Version française

Note! Ci-dessous, example de lettre pour la campagne épistolaire concernant «le discours du trône»

Réfléchissez! Le cas du combattant pour la liberté d'expression Daniel Bordman

La phase de déposition dans le procès en diffamation de Daniel Bordman a commencé sérieusement la semaine dernière.Rappelons qu'il se trouve du mauvais côté de la campagne d'Erin O'Toole à la direction du PCC et qu'il est pris à partie pour avoir critiqué les relations du nouveau chef de l'opposition - relations qui sont liées à celles de son ancienne directrice de campagne.Il ne se défend pas seulement lui-même, mais aussi sa famille, qui a également été nommée par la partie demanderesse.Il se bat contre des gens bien nantis et pourrait avoir besoin d'aide. Le C3RF suivra cette affaire de près et fournira des mises à jour idoines quand elles seront disponibles.

Le défi épistolaire concernant le discours du Trône


Il semble que l'appel à la «majorité silencieuse» pour s'engager dans le discours du Trône de la semaine prochaine par le biais d'une campagne de lettres ait touché une corde sensible. Beaucoup d'entre vous ont exprimé leur intérêt mais semblent avoir besoin d'aide. En conséquence, je consacre cette mise à jour à la fourniture d' échantillons dans l'espoir que vous les utiliserez, les sélectionnerez et les recombinerez, si vous le jugez nécessaire, pour formuler vos propres demandes auprès de votre député. Rappelez-vous qu'il s'agit d'une période particulièrement sensible de l'histoire de notre nation, car le discours du Trône promet de s'engager dans la nouvelle direction de l' «économie résiliente» - une économie libérée des riches industries basées sur les ressources naturelles qui sont à la base de notre système économique avancé actuel.


L'adoption du discours du Trône marquera un changement radical pour le pays, car il ouvrira la voie à une série interminable de déficits budgétaires débilitants ainsi qu'à un système de réglementations et de subventions qui supprimera notre système du libre marché. Le discours du Trône doit être rejeté si nous voulons voir tomber le gouvernement actuel. Ce n'est qu'alors que nous pourrons avoir un débat national sans entrave sur la voie que devrait suivre le pays. Voici quelques exemples de lettres destinées à appeler votre député à rejeter le discours du Trône, qu'il soit du NPD, du Parti libéral, du Parti conservateur ou du Bloc québécois. Pour rappel, voici un lien où vous pouvez trouver l'adresse électronique de votre député.

(N.T. Tous les modèles sont écrits au masculin, changez si nécessaire en fonction de votre sexe et celui de votre député. Nous vous conseillons fortement d'utiliser les formules épistolaires prescrites par le service de protocole du Gouvernement du Canada. Notez que les salutations en français dépendent fortement de la fonction présente, fonction antérieure et du sexe de votre député. De plus, si votre député est un membre du clergé, il est peut-être conseillé d'agir en conséquence. )

Lettre à un député du NPD


Cher Monsieur,


Je vous écris, Monsieur le Député, en tant qu'électeur pour vous faire savoir que je suis très inquiet au sujet du prochain discours du Trône fédéral. Je crois savoir que le gouvernement libéral va annoncer de nouvelles initiatives majeures qui ont le pouvoir de changer les perspectives économiques du pays, alors même qu'il fait rentrer le pays dans un cycle sans fin de dépenses déficitaires.


Je sais que votre parti envisage d'appuyer le discours du Trône s'il tient compte de certains objectifs du NPD, comme la garde d'enfants et les améliorations de l'assurance-emploi. Je vous supplie toutefois de voter contre le discours du Trône et contre votre propre parti si nécessaire. Mon raisonnement est simple, l'objectif déclaré du gouvernement de « reconstruire en mieux » dans la foulée de la crise Covid-19 et d'instituer une nouvelle «économie résiliente» risque de dévaster notre économie de libre marché et de «tuer la poule aux oeufs d'or». Cela serait contraire à la longue tradition du NPD de faire ce qui est juste et généreux tout en gardant un œil sur l'économie.


Je pense que le parti de Tommy Douglas, celui qui a donné au Canada la substance plutôt que l'idéologie lorsqu'il a avancé des idées audacieuses comme les pensions publiques et l'assurance maladie, est un parti pragmatique qui respecte le bilan économique du pays. Ce parti représente les infirmières, les employés du secteur forestier et les travailleurs de l'automobile qui allient conscience sociale et conservatisme fiscal. Malheureusement, le plan libéral visant à développer une nouvelle économie «verte» à partir de la pandémie de Covid-19 est un affront à ce pragmatisme, car son coût est bien trop élevé. En outre, il est basé sur des prescriptions politiques qui ont échoué lamentablement dans un passé récent, tant en Ontario qu'aux États-Unis d'Obama.


Quant aux inquiétudes concernant le passage des libéraux à gauche du NPD, veuillez noter que le gouvernement actuel est sur le point de ruiner l'économie et de stimuler l'anxiété dans l'ouest canadien alors même que son utilisation de la politique identitaire oppose les Canadiens aux Canadiens. Le NPD veut-il être perçu comme complice? Laissez-les libéraux seuls!


Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député, l'expression de mes meilleurs sentiments.


Votre nom et votre ville

Lettre à un député du libéral


Cher Monsieur,


Je vous écris, Monsieur le Député, en tant qu'électeur pour vous faire savoir que je suis très inquiet au sujet du prochain discours du Trône fédéral. Je crois savoir que le gouvernement libéral va annoncer de nouvelles initiatives majeures qui ont le pouvoir de changer les perspectives économiques du pays, alors même qu'il fait rentrer le pays dans un cycle sans fin de dépenses déficitaires.


Vous avez été un membre loyal du Parti libéral. Vous êtes resté silencieux alors que votre chef, qui a des problèmes d'éthique, s'est efforcé de contourner l'indépendance de notre système judiciaire et s'est offert les avantages obtenus de riches lobbyistes. Mais il est maintenant temps de vous rappeler le "Code de conduite des députés" que vous avez signé lorsque vous êtes devenu mon représentant élu. Conformément à ce code, vous avez affirmé solennellement que vous seriez fidèle et que vous porteriez une sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Elizabeth II.


En affirmant cette allégeance à la Reine, vous avez juré de servir la souveraine du Canada et, à ce titre, le peuple qu'elle représente et la démocratie représentative qu'elle dirige - et non le Parti libéral du Canada! Vous êtes, en premier lieu, responsable envers vos électeurs et j'en appelle maintenant à ce devoir de diligence pour vous demander de voter contre le discours du Trône en mon nom. Je vous fais cette demande car l'intention déclarée de votre chef d'utiliser le discours comme point de départ pour «reconstruire en mieux» dans un avenir vert avec une «économie résiliente» est à la fois imprudent et bien trop coûteux.


Ce plan est imprudent dans la mesure où il éloigne le pays de son économie de premier monde, basée sur les ressources, pour l'orienter vers une économie qui repose sur des prescriptions politiques qui ont manifestement échoué dans un passé récent. Ces échecs ont été observés dans le contexte de l'Ontario et des États-Unis d'Obama. Les coûts seront véritablement astronomiques puisque 50 milliards de dollars de dette supplémentaire seront encourus au cours des cinq premières années, avec des déficits indéterminés qui s'accumuleront d'année en année dans un avenir dont on ne peut voir la fin. Tout cela amalgamé dans un paquet qui sera géré par un chef à l'éthique douteuse, ce sera une recette pour un désastre. S'il vous plaît, arrêtez cette folie avant qu'elle ne commence. Veuillez voter contre votre parti et contre le discours du Trône qui met le Canada sur la voie de l'esclavage.


Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député, l'expression de mes meilleurs sentiments.


Votre nom et votre ville

Lettre à un député du parti Conservateur


Cher Monsieur,

Je vous écris, Monsieur le Député, en tant qu'électeur pour vous faire savoir que je suis très inquiet au sujet du prochain discours du Trône fédéral. Je crois savoir que le gouvernement libéral va annoncer de nouvelles initiatives majeures qui ont le pouvoir de changer les perspectives économiques du pays, alors même qu'il fait rentrer le pays dans un cycle sans fin de dépenses déficitaires.


Je comprends que le Parti conservateur s'oppose farouchement à la perspective du «new deal» vert du Parti libéral et je tiens à ce que vous sachiez que vous avez mon plein soutien pour voter contre cette initiative imprudente et bien trop coûteuse. Il est difficile de comprendre comment le gouvernement a pu rejeter aussi cavalièrement notre économie de premier monde, basée sur les ressources naturelles et la remplacer par une économie qui repose sur des prescriptions politiques qui ont échoué lamentablement dans d'autres juridictions - y compris l'Ontario et les États-Unis d'Obama.


En argumentant contre le concept libéral d'une «économie résiliente», il est intéressant de noter que l'expérience américaine produisit une réduction de 14% des émissions de gaz à effet de serre depuis 2005 grâce à l'application de solutions technologiques avancées dans le domaine des combustibles fossiles. On peut se demander pourquoi les libéraux insistent pour s'éloigner des solutions technologiques qui permettraient de sauver nos industries énergétiques en place pour adopter pleinement les « énergies renouvelables » peu fiables. En outre, la procédure standard de fonctionnement des biocarburants que les libéraux proposent aux agriculteurs occidentaux est lourde de conséquences pour les prix des denrées alimentaires et même pour la famine. En outre, ce n'est pas seulement l'aliénation de l'ouest canadien que l' «économie résiliente» des libéraux risque d'enflammer, mais la séparation de l'ouest canadien. Un vote en faveur du discours du Trône risque à la fois d'entraîner une rupture du pays et de faire perdre leur soutien au Parti conservateur, car les électeurs de l'ouest vont se tourner vers d'autres entités politiques pour les aider à éviter les ravages qu'une nouvelle « économie résiliente » apportera à leurs communautés.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député, l'expression de mes meilleurs sentiments.


Votre nom et votre ville

Lettre à un député du Bloc Québécois


Je vous écris. Monsieur le Député, en tant qu'un de vos électeurs pour vous faire savoir que je suis très inquiet au sujet du prochain discours du Trône fédéral. Je crois savoir que le gouvernement libéral va annoncer de nouvelles initiatives majeures qui ont le pouvoir de changer les perspectives économiques du pays, en enterrant le pays dans un cycle sans fin de dépenses déficitaires.


Sachez que je soutiens le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, lorsqu'il a déclaré qu'il procéderait à un vote de défiance à la suite du discours du Trône si le Premier ministre Trudeau et son chef de cabinet, Katie Telford, ne démissionnaient pas. Il a raison d'affirmer que les postes de confiance qu'occupent ces personnes exigent qu'elles agissent de manière fondée sur des principes et avec intégrité. J'espère que vous suivrez votre chef et voterez contre le discours du Trône - même si, par miracle, Trudeau et Telford aient quitté la scène.

Je dis cela car, selon le Premier ministre, le discours du Trône aura pour thème: «À qui vous avez confiance pour vous soutenir, vous, vos familles et votre communauté, au cours des prochains mois, si ce n'est que le parti libéral?». Votre parti devrait être très préoccupé par de telles déclarations prétentieuses, car elles témoignent d'une volonté évidente de centraliser tous les aspects de la nouvelle «économie résiliente» dans les mains du gouvernement fédéral. Une telle centralisation massive constituerait une menace directe à l'indépendance du peuple québécois et canadien-français et irait à l'encontre de son esprit de voyageur et de son désir de contrôler son propre destin.


Si l'on combine cette centralisation promise avec la capacité démontrée du Parti libéral à agir dans son propre intérêt, il est facile de voir le Québec perdre le contrôle de ses affaires. Vu sous cet angle et même avec le départ de Trudeau et de Telford, la nouvelle «économie résiliente» risque de priver le Québec de toute agence libre dans des domaines où il a pleine juridiction. Cela exige en soi que le discours du Trône soit refusé afin que toutes les régions du pays puissent s'engager dans un débat et avoir leur mot à dire sur la suite des événements.


Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député, l'expression de mes meilleurs sentiments.


Votre nom et votre ville

Merci pour votre soutien continu

Votre soutien fait toute la différence dans la capacité du C3RF à éduquer, à défendre et à agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Il est vraiment regrettable que de tels efforts soient nécessaires, mais le fait est que ces droits et libertés sont de plus en plus attaqués de toutes parts, y compris par nos propres autorités législatives, judiciaires, médiatiques, universitaires et de sécurité. Sachez que les fonds que vous donnez si généreusement vont directement aux campagnes, aux événements, à la comptabilité, aux coûts technologiques et aux conseils juridiques. Lorsque ces services de base sont assurés, nous utilisons les fonds excédentaires pour aider d'autres groupes à faire avancer la cause des droits individuels des Canadiens au sein d'un Canada fort et libre. Nous contribuons également aux procédures judiciaires connexes et aux activités de charité lorsque cela est possible. Si vous avez manqué l'appel, cliquez ici pour soutenir C3RF aujourd'hui.

Et pendant que vous envisagez de faire une différence, veuillez suivre C3RF sur sur Twitter, sur Facebook et sur notre site Web et partagez avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste sur la lutte continue pour les droits garantis par la Charte au Canada. Vous pouvez également vous abonner à notre fil Twitter ici.

Major Russ Cooper (retraité)

Président et CEO, C3RF​





Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags

© 2019 by Canadian Citizens For Charter Rights And Freedoms, a Mozuud Freedom Foundation project.

Suite #107, 11-300 Earl Grey Drive, Kanata, ON, K2T 1C1, Canada

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon