top of page

C3RF Update, 15 Dec 2023 – Moment of truth


Canadian Citizens for Charter Rights & Freedoms
 

Remarque! La version française suit un peu plus bas


Note! C3RF billboard campaign info below



For those of you on the run and short of time, here’s a 3-minute video presentation that introduces this C3RF Update!

 

Moment of truth


To sleep: perchance to dream: ay, there's the rub;

For in that sleep of death what dreams may comeWhen we have shuffled off this mortal coil,


In reviewing last week’s update, “Mustard seed”, it would seem evident that Canada, and indeed the whole of the Western world, has arrived at a “moment of truth”.  Just as we encounter the supreme moment of truth upon taking our last living breath to discover whether we move on into a new existence or oblivion, so we find ourselves at the moment when collectivism or democracy is set to rule over us in perpetuity.  The proof is in the pudding, as noted last week, by virtue of the fact that the “mustard seed” that was Freedom Convoy 2022 has blossomed to become “the largest plant in the garden”.  In doing so it is now bearing fruit in the form of huge political gains across the world and places us on the precipice of beating back a “Great Reset” tyranny.  A moment of truth is at hand.

The moment of truth in the battle against Tyranny is at hand?

Recall that the political gains in the Netherlands were secured with the support of a newly formed Dutch farmer’s party that was inspired by Freedom Convoy 2022.  These gains have paved the way for the stunning possibility that PVV Party leader, Geert Wilders, will become the Prime Minister of the Netherlands, a possibility that, until now, was seen as likely as the leader of the People’s Party of Canada (PPC) Party leader, Max Bernier, becoming the Prime Minister of Canada.  Needless to say, establishment regimes across Europe are circling their wagons as they move to curtail challenges to their hegemony.  They see the moment of truth has arrived and, as noted last week, are fighting back with legislation and initiatives aimed at controlling their populations

Western governments see the moment of truth and move to crack down on their citizens

The moment of truth that is upon us now promises to be the prelude to one of two worlds.  For the truckers, farmers and those that N.S. Lyons called the working class “physicals”, it is a world characterized by respect for the individual and his or her civil liberties. These folk see themselves as the rightful rulers of their own domains, otherwise called nations, and believe that their political representatives and administrative state are there to serve them and not the other way round. For those who see the world in terms of a “public good” that can only be attained through centralized planning and control, it’s all about subverting these same individual rights in the name of creating a global reset where the individual owns nothing.

You will own nothing and be happy with the great reset
 

Hinge of fate


It needs to be noted that the world did not arrive at this “moment of truth” solely as a result of Freedom Convoy 2022.  As noted above, the Convoy can be seen as the “mustard seed” that grew large and bore fruit that challenged the world view of the collectivist “virtual” classes.  Indeed, when one strings together the successes associated with these fruits, beginning with the Freedom Convoy, one is left with a picture that is very reminiscent of the situation described in Sir Winston Churchill’s fourth volume of his WWII historical opus, “The Hinge of Fate”.  In it he noted that the war up until late 1942 had been one failure after another for the allied forces until, in the matter of a few months, the wheel turned.

Churchill's "hinge of fate" - loss after loss followed in quick succession by win after win

This time period, encompassing the fall of 1942 to the spring of 1943, would see the string of losses inflicted by Nazi Germany broken by a string of wins in the form of:

  • a successful Battle of Stalingrad, where the Russians routed the Nazis;

  • General Montgomery’s breaking of the combined Italian and German forces of North Africa at El Alamein;

  • the Battle of the Midway that saw American forces ambush the Japanese Navy and destroy four of its five aircraft carriers; and

  • a successful “Operation Torch” that saw the Germans pushed out of North Africa from the west.

In the present-day world we continue to see our “hinge of fate” forming even after the Freedom Convoy and the political changes it inspired in the Netherlands. 

The "hinge of fate" turned in WWII with wins like Montgomery's at El Alamein

The Final Report of the National Citizen’s Inquiry (NCI) springs to mind here as another win with its incisive observations and recommendations.  It observed that, in dealing with the Wuhan virus pandemic, “Accommodation with half-truths, lies by omission, blatant lies, or complicit silence has created a culture in which the institutions have gradually rotted from within”.  The dozens of recommendations offered up by the report employ this observation to make foundational, back to basics, suggestions capable of carving out the rot from virtually every government agency, institution and private partner that had a hand in dealing with the Wuhan virus pandemic. There can be little doubt that this report will come to be known as a critical component part of our present-day “hinge of fate”

The Final Report of the NCI, a win in the modern day "hinge of fate"?
 

Day of reckoning


If a modern-day “hinge of fate” leads to a “moment of truth” that, in and of itself, leads to a victory in the war of collectivism versus democracy, then maybe we should prepare for a “day of reckoning”.  If we take our WWII example to heart, we can readily see where, subsequent to the successful prosecution of Operation Overlord and the resultant defeat of Nazi Germany, a “day of reckoning” come to the fore in the form of the Nuremberg Trials of 1945/46.  These trials were dedicated to the resolution of charges against Nazi military leaders, bureaucrats and even doctors for an assortment of war crimes including crimes against humanity.  Such a day, dedicated to resolving the alleged crimes committed by our betters against rank-and-file Canadians, is a priority recommendation of the National Citizen’s Inquiry Final Report.

Is a Nuremberg II in the offing as recommended by the NCI Final Report?

Indeed and when it came to the mandating of vaccines, the Inquiry stated emphatically that, “a full judicial investigation of the process under which the Covid-19 vaccinations were authorized in Canada must be carried out.  Criminal liability, if discovered, may be dealt with under existing Canadian law”.  It is easy to see how such investigations might avail themselves of the Canadian Crimes Against Humanity and War Crimes Act of 2000 which itself can be seen to have evolved from the “day of reckoning” proceedings associated with WWII.  These proceedings not only included the Nuremberg trials but can be seen to include landmark international accords including the United Nations Declaration of Human Rights and the follow-on  International Covenant on Civil and Political Rights.

Does the Canadian Crimes Against Humanity and War Crimes Act need to be rolled out?

Most certainly and when one considers the testimony resident within the NCI’s Final Report, it would seem quite plausible to pursue criminal proceedings in accordance with Article 7 Section 1(K) of the Canadian Crimes Against Humanity and War Crimes Act.  This part of the Act recognizes the process of “intentionally causing great suffering, or serious injury to body or to mental or physical health” as a punishable crime when it is committed “as a part of a widespread systematic attack directed against any civilian population”.  After all and as evidenced by the government’s treatment of Freedom Convoy 2022 participants and the freezing of their bank accounts, the collectivists will have no hesitancy in carrying out a “day of reckoning” on everyday citizens if the “moment of truth” sees them win the battle.

Would globalists hesitate to invoke a "day of reckoning"?
 

Merry Christmas and a belated Happy Hanukkah


With this last update of 2023, C3RF would like to wish all of our members and friends a Merry Christmas while hoping those of the Jewish faith enjoyed a Happy Hanukkah.  We will be back with you in the new year and look forward to yet another year of fighting against efforts aimed at diminishing your individual, fundamental Charter Rights.  As evidenced this year, this is no easy task and will require your attention, good efforts and, yes, even financial support if we are to effectively resist the incessant attacks generated by engineered emergencies that will most certainly present themselves in 2024.  Let’s all strap in for what could very well be the tipping point year in the fight that secures our freedoms from the jaws of tyranny! 

Merry Christmas and a Happy past Hanukkah and New Year to all
 

Help! Contribute to expanding the C3RF bill board campaign!


C3RF has noted with some concern the ever-increasing restrictions being placed on the speech of Canadians by their own political class. They had their start with Motion M-103 when unfounded accusations of widespread “systemic racism” and “Islamophobia” set the tone for punishing communications that challenged such narratives. And so it goes today that we find ourselves in a place where Canadians actually lose their jobs for daring to discuss the expansionist and exclusionary aspects of Sharia Law or taking their “unacceptable views” to Parliament Hill in hopes of airing their vaccine mandate concerns.

Are Canadian truckers "fringe" folks with "unacceptable views"?

It was particularly telling that our own Prime Minister would pigeon-hole the trucker protests as being “fringe” and unworthy of dialogue. And so we here at C3RF were prompted to ask the question, “does the Charter forbid ‘unacceptable views’?” and to do so on a large billboard situated on a busy Ottawa-Toronto highway. The intent is to get Canadians thinking about just how far their government has gone to restrict their speech and their right to use it to grieve the loss of what used to be guaranteed civil liberties – even as we ask them to join the online C3RF family. With your gracious support, we also hope to expand the number of billboards to other highly travelled locations across Ontario initially and then the rest of Canada.

 

Thanks for your continued support


Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. It is truly unfortunate that such efforts are required but the fact remains, these rights and freedoms are coming under increasing attack from all quarters including our own legislative, judicial, media, academic and security authorities. Please know that the funds you so generously donate go directly into campaigning, events, bookkeeping, technology costs and legal advice. When these basic services are met, we use excess funding to assist other groups in advancing the cause of Canadian individual rights within a strong and free Canada. We also contribute to related legal proceedings and charitable activities when able. If you missed the call, click here to support C3RF today!

And while you're considering making a difference, please follow C3RF on Facebook, on Twitter, on Gab, on Gettr and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also view our social media feed here and view our videos on YouTube, on Rumble and on Odysee.

Major Russ Cooper

Major Russ Cooper (Ret’d)

President and CEO, C3RF




 
DONATE NOW!
 

Version française

Citoyens Canadiens pour la Charte des Droits et Libertés
 

A noter! Campagne d'affichage du C3RF ci-dessous



Pour ceux qui sont pressés et qui manquent de temps, voici une présentation vidéo de 3 minutes qui résume cette mise à jour du C3RF!

 

L'heure de vérité


Dormir; rêver peut-être - eh, c'est l'écueil!

Car ce sommeil de mort peut apporter

Des rêves dont, lorsque nous rejetons

Notre chaos charnel, la perspective

Nous retient en suspens. (traduction de André Markowicz.)


En examinant la mise à jour de la semaine dernière, « Graines de moutarde », il semble évident que le Canada, et en fait l'ensemble du monde occidental, est arrivé à une « heure de vérité ».  Tout comme nous rencontrons le moment suprême de vérité lorsque nous prenons notre dernier souffle de vie et que nous découvrons si nous nous dirigeons vers une nouvelle existence ou vers l'oubli, nous nous trouvons au moment où le collectivisme ou la démocratie est prêt à régner sur nous à perpétuité.  La preuve en est, comme nous l'avons noté la semaine dernière, que la « graine de moutarde » qu'était le Convoi pour la liberté 2022 s'est épanouie pour devenir « la plus grande plante du jardin ».  Ce faisant, il porte désormais ses fruits sous la forme d'énormes avancées politiques à travers le monde et nous place au bord du précipice pour repousser la tyrannie de la « Grande Réinitialisation ».  L'heure de vérité a sonné.

L'heure de vérité dans la bataille contre la tyrannie a sonné?

Rappelons que les avancées politiques aux Pays-Bas ont été obtenues grâce au soutien d'un nouveau parti agricole néerlandais inspiré par le Convoi de la liberté 2022.  Ces gains ont ouvert la voie à la possibilité étonnante que le chef du parti PVV, Geert Wilders, devienne Premier ministre des Pays-Bas, une possibilité qui, jusqu'à présent, était considérée comme aussi probable que celle du chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, devenant Premier ministre du Canada.  Il va sans dire que les régimes en place dans toute l'Europe tournent autour du pot et s'efforcent d'endiguer les contestations de leur hégémonie.  Ils voient que l'heure de vérité a sonné et, comme nous l'avons vu la semaine dernière, ils ripostent en adoptant des lois et des initiatives visant à contrôler leurs populations

Les gouvernements occidentaux perçoivent l'heure de vérité et prennent des mesures de répression à l'encontre de leurs citoyens

Le moment de vérité qui nous attend promet d'être le prélude à l'un des deux mondes.  Pour les camionneurs, les agriculteurs et ceux que N.S. Lyons appelait les « physicals » de la classe ouvrière, il s'agit d'un monde caractérisé par le respect de l'individu et de ses libertés civiles.  Ces gens se considèrent comme les souverains légitimes de leurs propres domaines, autrement appelés nations, et estiment que leurs représentants politiques et l'État administratif sont là pour les servir et non l'inverse.  Pour ceux qui voient le monde en termes de « bien public » qui ne peut être atteint que par une planification et un contrôle centralisés, il s'agit de subvertir ces mêmes droits individuels au nom de la création d'une réinitialisation globale où l'individu ne possède rien.

Vous ne posséderez rien et serez heureux de la grande remise à zéro
 

Le tournant du destin


Il convient de noter que le monde n'est pas arrivé à ce « moment de vérité » uniquement grâce au Convoi pour la liberté 2022.  Comme indiqué plus haut, le convoi peut être considéré comme la « graine de moutarde » qui a grandi et porté des fruits qui ont remis en question la vision du monde des classes « virtuelles » collectivistes.  En effet, si l'on rassemble les succès associés à ces fruits, en commençant par le convoi de la liberté, on obtient une image qui rappelle beaucoup la situation décrite par Sir Winston Churchill dans le quatrième volume de son opus historique sur la Seconde Guerre mondiale, « The Hinge of Fate » (Le tournant du destin).  Il y note que la guerre, jusqu'à la fin de 1942, a été une succession d'échecs pour les forces alliées, jusqu'à ce que, en l'espace de quelques mois, la roue tourne dans le sens des forces alliées.

Le « tournant du destin » de Churchill - une perte après l'autre suivie rapidement d'une victoire après l'autre

Cette période, qui s'étend de l'automne 1942 au printemps 1943, verra la série de pertes infligées par l'Allemagne nazie interrompue par une série de victoires sous la forme:

  • du succès de la bataille de Stalingrad, au cours de laquelle les Russes ont mis en déroute les Nazis;

  • de la victoire du général Montgomery sur les forces italiennes et allemandes combinées d'Afrique du Nord à El Alamein;

  • de la bataille de Midway, au cours de laquelle les forces américaines ont tendu une embuscade à la marine japonaise et détruit quatre de ses cinq porte-avions; et

  • du succès de l'opération Torch, qui a permis aux Allemands de quitter l'Afrique du Nord par l'ouest.

Dans le monde d'aujourd'hui, nous continuons à voir notre «tournant du destin » se former, même après le convoi de la liberté et les changements politiques qu'il a inspirés aux Pays-Bas.

Le « tournant du destin » a tourné pendant la Seconde Guerre mondiale avec des victoires comme celle de Montgomery à El Alamein

Le rapport final de la National Citizen's Inquiry (NCI) vient à l'esprit comme une autre victoire avec ses observations et recommandations pertinentes.  Il observe que, dans la gestion de la pandémie du virus de Wuhan, « les aménagements avec des demi-vérités, des mensonges par omission, des mensonges flagrants ou un silence complice ont créé une culture dans laquelle les institutions ont peu à peu pourri de l'intérieur ».  Les dizaines de recommandations formulées dans le rapport s'appuient sur cette observation pour faire des suggestions fondamentales, qui reviennent à l'essentiel, capables d'éliminer la pourriture de pratiquement toutes les agences gouvernementales, institutions et partenaires privés qui ont joué un rôle dans la gestion de la pandémie du virus de Wuhan.  Il ne fait aucun doute que ce rapport sera reconnu comme un élément essentiel du « tournant du destin » que nous connaissons aujourd'hui.

Le rapport final du NCI, une victoire dans le « tournant du destin » des temps modernes?
 

Le jour du jugement


Si un « tournant du destin » moderne conduit à un « moment de vérité » qui, en soi, mène à une victoire dans la guerre du collectivisme contre la démocratie, alors peut-être devrions-nous nous préparer à un « jour du jugement ».  Si nous prenons à cœur l'exemple de la Seconde Guerre mondiale, nous pouvons facilement voir qu'après la réussite de l'opération Overlord et la défaite de l'Allemagne nazie qui en a résulté, un « jour du jugement » est apparu sous la forme des procès de Nuremberg de 1945/46.  Ces procès étaient consacrés à la résolution des accusations portées contre les chefs militaires nazis, les bureaucrates et même les médecins pour un assortiment de crimes de guerre, y compris des crimes contre l'humanité.  Une telle journée, consacrée à la résolution des crimes présumés commis par nos supérieurs contre les Canadiens ordinaires, est une recommandation prioritaire du rapport final du National Citizen’s Inquiry.

Un Nuremberg II est-il en vue, comme le recommande le rapport final du NCI?

En effet, en ce qui concerne l'obligation de vacciner, la commission d'enquête a déclaré avec insistance qu' « une enquête judiciaire complète sur le processus en vertu duquel les vaccinations Covid-19 ont été autorisées au Canada doit être menée.  La responsabilité pénale, si elle est découverte, peut être traitée dans le cadre de la législation canadienne en vi ».  Il est facile de voir comment de telles enquêtes pourraient s'appuyer sur la loi canadienne de 2000 sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre, qui peut elle-même être considérée comme issue des procédures du « jour du jugement » associées à la Seconde Guerre mondiale.  Ces procédures comprenaient non seulement les procès de Nuremberg, mais aussi des accords internationaux historiques tels que la Déclaration des droits de l'homme des Nations unies et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui l'a suivie.

La loi canadienne sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre doit-elle être mise en œuvre?

Il est certain que si l'on considère les témoignages contenus dans le rapport final du NCI, il semblerait tout à fait plausible d'engager des poursuites pénales conformément à l'article 7, section 1(K) de la loi canadienne sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre.  Cette partie de la loi reconnaît que le fait de « causer intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l'intégrité physique ou à la santé mentale ou physique » est un crime punissable lorsqu'il est commis « dans le cadre d'une attaque systématique et généralisée lancée contre une population civile ».  Après tout, et comme le montre le traitement réservé par le gouvernement aux participants du Convoi de la liberté 2022 et le gel de leurs comptes bancaires, les collectivistes n'hésiteront pas à infliger un « jour des règlements de compte » aux citoyens ordinaires si le « moment de vérité » leur permet de remporter la guerre Collectivisme-démocratie.

Les mondialistes hésiteraient-ils à invoquer un « jour du jugement »?
 

Joyeux Noël et חג שמח


Avec cette dernière mise à jour de 2023, C3RF souhaite à tous ses membres et amis un joyeux Noël, tout en espérant que ceux de confession juive aient une bonne Hanoukka.  Nous serons de retour avec vous dans la nouvelle année et nous nous réjouissons d'une nouvelle année de lutte contre les efforts visant à réduire vos droits individuels et fondamentaux garantis par la Charte.  Comme nous l'avons constaté cette année, la tâche n'est pas facile et nécessitera votre attention, vos efforts et, oui, même un soutien financier si nous voulons résister efficacement aux attaques incessantes générées par les fausses urgences qui se présenteront très certainement en 2024.  Accrochons-nous tous pour ce qui pourrait bien être l'année du point de basculement dans la lutte pour préserver nos libertés des griffes de la tyrannie!    

Joyeux Noël, bonne Hanoukka et bonne année à tous.
 

Aidez-nous! Contribuez à l'expansion de la Campagne d'affichage du C3RF


Le C3RF a noté avec une certaine inquiétude les restrictions de plus en plus importantes imposées à la liberté d'expression des Canadiens par leur propre classe politique. Ces restrictions ont commencé avec la motion M-103, lorsque des accusations infondées de « racisme systémique » et d' « islamophobie » généralisés ont donné le ton pour punir les communications qui remettaient en question de tels récits. C'est ainsi que nous nous retrouvons aujourd'hui dans une situation où des Canadiens perdent leur emploi pour avoir osé discuter des aspects expansionnistes et d'exclusion de la charia ou pour avoir exprimé leurs « opinions inacceptables » sur la colline du Parlement dans l'espoir de faire connaître leurs préoccupations concernant le mandat vaccinal.

Les camionneurs sont-ils des « marginaux » aux « opinions inacceptables »?

Il était particulièrement révélateur que notre propre Premier ministre qualifie les manifestations des camionneurs de « marginales » et indignes d'un dialogue. C'est ainsi que le C3RF a été amené à poser la question suivante: « La Charte interdit-elle les 'opinions inacceptables'? » et à le faire sur un grand panneau d'affichage situé sur une autoroute très fréquentée entre Ottawa et Toronto. L'objectif est d'amener les Canadiens à réfléchir à la mesure dans laquelle leur gouvernement est allé jusqu'à restreindre leur liberté d'expression et leur droit de l'utiliser pour pleurer la perte de ce qui était autrefois garanti comme des libertés civiles - alors même que nous leur demandons de rejoindre la famille en ligne du C3RF. Avec votre généreux soutien, nous espérons également étendre le nombre de panneaux d'affichage à d'autres lieux très fréquentés de l'Ontario dans un premier temps, puis à tout le reste du Canada.

 

Merci pour votre soutien continu


Votre soutien fait toute la différence dans la capacité du C3RF à éduquer, à défendre et à agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Il est vraiment regrettable que de tels efforts soient nécessaires, mais le fait est que ces droits et libertés sont de plus en plus attaqués de toutes parts, y compris par nos propres autorités législatives, judiciaires, médiatiques, universitaires et de sécurité. Sachez que les fonds que vous donnez si généreusement vont directement aux campagnes, aux événements, à la comptabilité, aux coûts technologiques et aux conseils juridiques. Lorsque ces services de base sont assurés, nous utilisons les fonds excédentaires pour aider d'autres roupes à faire avancer la cause des droits individuels des Canadiens au sein d'un Canada fort et libre. Nous contribuons également aux procédures judiciaires connexes et aux activités de charité lorsque cela est possible. Si vous avez manqué l'appel, cliquez ici pour soutenir le C3RF aujourd'hui.

Et pendant que vous envisagez de faire une différence, veuillez suivre C3RF sur Facebook, sur Twitter, sur Gab, sur Gettr et sur notre site web et partager avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste de la lutte continue pour les droits de la Charte au Canada. Vous pouvez également vous joindre à archives des médias sociaux et consultez nos vidéos sur YouTube, sur Rumble et sur Odysee.

Major Russ Cooper

Major Russ Cooper (retraité)

Président et CEO, C3RF​





 
FAITES UN DON MAINTENANT
 

Comments


bottom of page