top of page

C3RF Update, 19 Jan 2024 – Turnkey totalitarian state


Canadian Citizens for Charter Rights & Freedoms
 

Remarque! La version française suit un peu plus bas



For those of you on the run and short of time, here’s a 4-minute video presentation that introduces this C3RF Update!

 

Pattern recognition


Pattern recognition technology has taken on a heightened profile given the rapid evolution of artificial intelligence (AI) research and applications.  Pattern recognition uses machine learning algorithms “to classify input data into objects, classes or categories based on recognized patterns, features or regularities in that data”.  In the cyber sense of things this technology can be extremely useful in identifying clusters of behaviour that are “indicative of an attack”.  In the psychological sense, pattern recognition is an innate human capability that sees the storing of information received from one’s environment into short-term memory where it can be linked to long term memory content.  In both cases, pattern recognition allows the user to “predict and expect what is coming”.

Can patterns in the data tell us what's coming next?

Rank and file Canadians now find themselves besieged by a firehose of data that is oftentimes both contradictory and illogical.  On the domestic front, what patterns or commonalities can be discerned in our own government’s treatment of protesters?  How could it be that a bevy of truckers protesting vaccine mandates with children and bouncy castles in tow are perceived as a threat worthy of the Emergencies Measures Act?  How could it then be that another set of protesters can merit coffee and donuts delivered by the local constabulary even though they incite and commit violence against certain "identifiable groups"? 

MP Marco Mendicino takes heat from his Jewish constituents over inconsistent policing

Then on the international front, how could Canada feel compelled to support a designated terrorist group by calling for a ceasefire even as it beats the war drums to keep a Ukraine-Russian conflict hot with Canadian supplied weapons?  And how could a country that lauds Israel as a key partner and ally in the Middle East and who has placed Israel’s peace and security at the “core of Canada’s Middle East policy since 1948” turn around and refuse to defend it as it faces baseless accusations of genocide?  How is it possible to detect any sort of pattern when they see their responsible authorities turning themselves into pretzels to treat similar situations differently?  Absent the availability of an eloquent AI application to help them with the task, it looks like Canadians need some good codebreakers.

Is Canada providing aid and comfort to the Hamas cause against ally Israel and confusing us all?
 

Codebreakers


Actually, the codebreakers were at play early in the Wuhan virus pandemic even as it started to careen out of control.  Witness C3RF’s own “In Hot” interview with investigative writer and analyst Julius Ruechel way back in June of 2021.  Julius noted that Canadian public health data, as early as April of 2021, was indicating that the problem was almost wholly a matter of the elderly and vulnerable residing in government-run institutions.  Accordingly, there was absolutely no need for mandated lockdowns or vaccines as the working population faced little risk by living normal lives.  Ruechel’s early assessment would go on to be validated by the extensive investigations conducted by the National Citizen’s Inquiry which tabled its final report on 28 November 2023. 

Julius would go on to participate in a second “In Hot” interview in July 2021 where he would discuss another pattern that was emerging from the Wuhan virus crisis – namely the propagation of fear to control whole populations.  He opined on the “Psychology of Fear” that was being employed by our own public sector representatives to lock us down and shoot us up without any need to justify their actions.  Once again his codebreaking efforts proved prescient as the patterns of power he was observing unfolded as he predicted.  Government overreach would cause more and more citizens to see that “the emperor has no clothes” and this would force authorities to become ever more oppressive.  In the end we saw the incredible invocation of the Emergencies Act in February 2022.

Canadian government invokes Emergencies Act as folk realize the “emperor has no clothes”?

Another codebreaker, in the form of Member of Parliament Leslyn Lewis, can be seen to be keying off of public health developments at the international level.  She has been busy observing Canada’s participation in ongoing pandemic treaty and regulatory negotiations with the World Health Organization (WHO).  These discussions are planned to come to fruition in May of this year and seek the unprecedented sacrifice of national and personal sovereignty over all matters related to international health emergencies.  As Ms. Lewis notes, the covert negotiations are frightening for their lack of specificity when it comes to just what might be deemed to be an emergency.  Indeed, Canada is making the problem worse by demanding that “climate change” be one such emergency capable of taking our medical sovereignty away! Thanks Canada!

Codebreaker and Member of Parliament, Leslyn Lewis
 

Turnkey totalitarian state


As Canadians come to see that the emperor has no clothes when it comes to the public health narrative, they begin to look around to see a host of other disturbing patterns emerging.  Such observations are no longer the domain of the “conspiracy theorist” but of some of the best minds on the planet.  One of them, in the form of evolutionary biologist Bret Weinstein, was featured in a recent Tucker Carlson interview when he noted that we may very well be witnessing the coming together of bits and pieces to produce a pattern of breathtaking evil (23:41).  After all, we now know that the vaccines shoved into our arms were not safe (27:49) – how could they be given the absence of long-term safety data – and we are still injecting them into our children (27:01). Evil indeed.

Bret Weinstein, we are witnessing breathtaking evil!

Weinstein reinforces Lewis’ point that the covet pandemic treaty and regulatory negotiations proceeding under WHO sponsorship represent a clear and present danger to both national and personal sovereignty.  He notes that the terms of agreement include provisions that would disallow criticism of the new worldwide health arrangement (30:05).   It’s almost as though the WHO is in the process of engineering a coup that could see public health, and even climate change, operating as a wolf in sheep’s clothing to usurp our ability to live freely (44:10).  It’s as though a set of forces has committed itself to creating a new paradigm where the “consent of the governed is too dangerous to tolerate” (51:16).  Could this possibly be true?

Will the WHO become our new boss of bosses?

The pattern that emerges is one of deliberately putting in place all the tools and protocols required to trap humanity in a feudal system where peasants are controlled by their nobility.  The pattern is characterized by the use of lies and fear to shepherd whole populations into their pens and has been demonstrated throughout the Wuhan virus crisis and, more and more, by the climate change narrative.  The latter storyline would have us believe that the use of fossil fuels will cause continents to tip over into the seas.  World-renowned scientist, Dr. Willie Soon, puts the lie to such assertions on yet another Tucker Carlson interview by noting that CO2 is a “gas of life” for goodness sake (11:30).  As NSA whistleblower William Binney inferred as far back as 2012, the pattern points to the building of a “turnkey totalitarian state” that will be activated as soon as the last piece of the puzzle is in place.  Will that be the WHO pandemic treaty?

NSA whistleblower William Binney, here comes the turnkey totalitarian state
 

Thanks for your continued support


Your patronage makes a world of difference in the ability of C3RF to educate, advocate and act in service of preserving the individual and fundamental rights of all Canadians. Please consider clicking here to support C3RF today. And while you're considering making a difference, please follow C3RF on Facebook, on X(f.k.a. Twitter), on Gab, on Gettr and on our web site and share with friends our great content and a realistic outlook on the continuing battle for Charter Rights in Canada. You can also view our social media feed here and view our videos on YouTube, on Rumble and on Odysee.

Major Russ Cooper

Major Russ Cooper (Ret’d)

President and CEO, C3RF




 
DONATE NOW!
 

Version française

Citoyens Canadiens pour la Charte des Droits et Libertés
 

Pour ceux qui sont pressés et qui manquent de temps, voici une présentation vidéo de 4 minutes qui résume cette mise à jour du C3RF!

 

Reconnaissance des formes


La technologie de la reconnaissance des formes a pris de l'importance en raison de l'évolution rapide de la recherche et des applications dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA).  La reconnaissance des formes utilise des algorithmes d'apprentissage automatique « pour classer les données d'entrée dans des objets, des classes ou des catégories sur la base de modèles, de caractéristiques ou de régularités reconnus dans ces données ».  Dans le domaine de la cybernétique, cette technologie peut être extrêmement utile pour identifier des groupes de comportements qui sont « indicatifs d'une attaque ».  Sur le plan psychologique, la reconnaissance des formes est une capacité humaine innée qui permet de stocker les informations reçues de l'environnement dans la mémoire à court terme, où elles peuvent être reliées au contenu de la mémoire à long terme.  Dans les deux cas, la reconnaissance des formes permet à l'utilisateur de « prévoir et de se préparer à ce qui va arriver ».

Les tendances observées dans les données peuvent-elles nous renseigner sur l'avenir?

Les Canadiens ordinaires se retrouvent aujourd'hui assaillis par une avalanche de données souvent contradictoires et illogiques.  Sur le plan intérieur, quels motifs ou points communs peut-on déceler dans la manière dont notre propre gouvernement traite les manifestants?  Comment se fait-il qu'un groupe de camionneurs protestant contre les vaccins obligatoires, accompagnés d'enfants et de châteaux gonflables, soit perçu comme une menace digne de la loi sur les mesures d'urgence?  Comment se fait-il alors qu'un autre groupe de manifestants puisse mériter du café et des beignets livrés par la police locale, même s'ils incitent à la violence et commettent des actes de violence à l'encontre de certains « groupes identifiables »? 

Le député Marco Mendicino s'attire les foudres de ses électeurs juifs à propos de l'incohérence des services de police

Sur le plan international, comment le Canada peut-il se sentir obligé de soutenir un groupe terroriste reconnu en appelant à un cessez-le-feu, alors même qu'il bat les tambours de guerre pour entretenir le conflit entre l'Ukraine et la Russie avec des armes fournies par le Canada?  Et comment un pays qui fait l'éloge d'Israël en tant que partenaire et allié clé au Moyen-Orient et qui a placé la paix et la sécurité d'Israël au « cœur de la politique canadienne au Moyen-Orient depuis 1948 » peut-il se retourner et refuser de le défendre alors qu'il fait l'objet d'accusations infondées de génocide?  Comment est-il possible de déceler une quelconque tendance lorsqu'ils voient leurs autorités responsables se plier en quatre pour traiter différemment des situations similaires?  En l'absence d'une application IA éloquente pour les aider dans cette tâche, il semble que les Canadiens aient besoin de bons décodeurs.

Le Canada est-il en train d'aider et de réconforter la cause du Hamas contre son allié Israël et de nous confondre tous?
 

Les décodeurs


En fait, les décodeurs ont joué un rôle dès le début de la pandémie du virus de Wuhan, alors même qu'elle commençait à échapper à tout contrôle.  En témoigne l'interview de M. Julius Ruechel, journaliste et analyste, réalisée en juin 2021 par le C3RF dans le cadre de « In Hot ».  Julius a noté que les données de la santé publique canadienne, dès avril 2021, indiquaient que le problème était presque entièrement une question de personnes âgées et vulnérables résidant dans des institutions gérées par le gouvernement.  Par conséquent, il n'est absolument pas nécessaire d'imposer des mesures de confinement ou des vaccins, car la population active court peu de risques en menant une vie normale.  L'évaluation précoce de M. Ruechel a été validée par les enquêtes approfondies menées par la National Citizen's Inquiry, qui a déposé son rapport final le 28 novembre 2023. 

Julius a participé à une deuxième interview « In Hot » en juillet 2021, au cours de laquelle il a abordé un autre aspect de la crise du virus de Wuhan, à savoir la propagation de la peur pour contrôler des populations entières.  Il s'est exprimé sur la « psychologie de la peur » employée par nos propres représentants du secteur public pour nous enfermer et nous tirer dessus sans qu'il soit nécessaire de justifier leurs actions.  Une fois de plus, ses efforts de décodage se sont révélés prémonitoires, car les mécanismes du pouvoir qu'il observait se sont déroulés comme il l'avait prédit.  Les excès du gouvernement amèneraient de plus en plus de citoyens à se rendre compte que « l'empereur est flambant en nu », ce qui obligerait les autorités à devenir de plus en plus oppressives.  En fin de compte, nous avons assisté à l'invocation incroyable de la loi sur l'état d'urgence en février 2022.

Le gouvernement canadien invoque la loi sur les situations d'urgence alors que les gens se rendent compte que « l'empereur est flambant en nu »?

Un autre décodeur, en la personne de la députée Leslyn Lewis, peut être vu en train de suivre les développements en matière de santé publique au niveau international. Elle a observé la participation du Canada aux négociations en cours avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le traité et la réglementation en matière de pandémie.  Ces discussions, qui devraient aboutir en mai de cette année, visent à sacrifier, comme jamais auparavant, la souveraineté nationale et personnelle sur toutes les questions liées aux urgences sanitaires internationales.  Comme le souligne Mme Lewis, ces négociations secrètes sont terrifiantes en raison de leur manque de spécificité quant à ce qui pourrait être considéré comme une urgence.  En effet, le Canada aggrave le problème en exigeant que le « changement climatique » soit l'une des urgences susceptibles de nous priver de notre souveraineté médicale ! Merci Ô Canada!

Leslyn Lewis, briseuse de code et députée européenne
 

Un État totalitaire clé en main, prêt à démarrer


Au fur et à mesure que les Canadiens se rendent compte que « l'empereur est flambant nu »  en ce qui concerne le discours sur la santé publique, ils commencent à regarder autour d'eux pour voir émerger une série d'autres phénomènes troublants. Ces observations ne sont plus l'apanage des « complotistes », mais de certains des plus grands cerveaux de la planète.  L'un d'entre eux, le biologiste évolutionniste Bret Weinstein, a été interviewé récemment par Tucker Carlson lorsqu'il a déclaré qu'il se pourrait bien que nous soyons en train d'assister à l'assemblage de pièces et de morceaux pour produire un motif de malfaisance à couper le souffle (23:41).  Après tout, nous savons maintenant que les vaccins que l'on nous a mis dans les bras n'étaient pas sûrs (27:49) - comment auraient-ils pu être imposés en raison de l'absence de données sur leur innocuité à long terme - et nous continuons à les injecter à nos enfants (27:01). Quelle malfaisance, en effet!

Bret Weinstein, nous sommes témoins d'une malfaisance à couper le souffle!

Weinstein confirme le point de vue de Lewis selon lequel le traité sur la pandémie et les négociations réglementaires qui se déroulent sous l'égide de l'OMS représentent un danger clair et immédiat pour la souveraineté nationale et personnelle.  Il note que les termes de l'accord comprennent des dispositions qui interdisent de critiquer le nouvel accord mondial sur la santé (30:05).  C'est un peu comme si l'OMS était en train de préparer un coup d'État qui pourrait voir la santé publique, et même le changement climatique, opérer comme un loup déguisé en brebis pour usurper notre capacité à vivre librement (44:10).  C'est comme si un ensemble de forces s'était engagé à créer un nouveau paradigme où le « consentement des gouvernés est trop dangereux pour être toléré » (51:16).  Cela pourrait-il être réellement le cas?

L'OMS va-t-elle devenir le capo di tutti capi?

Le motif qui émerge est la mise en place délibérée de tous les outils et protocoles nécessaires pour piéger l'humanité dans un système féodal où les paysans sont contrôlés par la noblesse.  Ce schéma se caractérise par l'utilisation du mensonge et de la peur pour amener des populations entières dans leurs enclos, comme l'a montré la crise du virus de Wuhan et, de plus en plus, l'histoire du changement climatique. Ce dernier scénario voudrait nous faire croire que l'utilisation des combustibles fossiles fera basculer les continents dans les mers.  Willie Soon, scientifique de renommée mondiale, réfute ces affirmations dans une nouvelle interview de Tucker Carlson en faisant remarquer que le CO2 est un « gaz de la vie » pour l'amour de Dieu (11:30).  Comme le dénonciateur de la NSA William Binney l'a suggéré dès 2012, le schéma indique la construction d'un « État totalitaire clé en main » qui sera activé dès que la dernière pièce du puzzle sera en place.  S'agira-t-il du traité de l'OMS sur la pandémie?

William Binney, dénonciateur de la NSA, voici l'État totalitaire clé en main
 

Merci pour votre soutien continu


Votre soutien fait toute la différence dans la capacité du C3RF à éduquer, à défendre et à agir au service de la préservation des droits individuels et fondamentaux de tous les Canadiens. Cliquez ici pour soutenir le C3RF dès aujourd'hui. Et pendant que vous envisagez de faire une différence, veuillez suivre C3RF sur Facebook, sur X(f.k.a. Twitter), sur Gab, sur Gettr et sur notre site web et partager avec vos amis notre excellent contenu et une perspective réaliste de la lutte continue pour les droits de la Charte au Canada. Vous pouvez également vous joindre à archives des médias sociaux et consultez nos vidéos sur YouTube, sur Rumble et sur Odysee.

Major Russ Cooper

Major Russ Cooper (retraité)

Président et CEO, C3RF​





 
FAITES UN DON MAINTENANT
 

bottom of page